Faurisson à l’Hotel Novotel : ‘Auschwitz , excusez-moi, mais c’est un éclat de rire’

0

Samedi 9 avril, a eu lieu le banquet d’anniversaire de l’hebdomadaire pétainiste et antisémite Rivarol, organisé à l’hôtel Novotel de Bagnolet (Seine-Saint-Denis). Jean Marie Le pen  était l’invité d’honneur.

Il y avait des nationalistes-révolutionnaires, des catholiques intégristes de Civitas , Des néopaïens de Pierre Vial, Des militants négationnistes,des pétainistes. En clair, une grande partie de l’extrême droite radicale s’est retrouvée au Novotel pour festoyer autour leurs idées communes néfastes.

Un peu plus tard, M. Le Pen s’est toutefois éclipsé de la salle juste avant que le négationniste Robert Faurisson ne fasse son entrée sous les acclamations, pour prononcer un discours. A noter toutefois qu’auparavant, Jean-Marie Le Pen avait écouté broncher Pierre Sidos louer le camp de concentration nazi de Struthof, en Alsace, pour ses « commodités », ou Jérôme Bourbon plaindre l’Allemagne, « qui subit un bourrage de crâne depuis 70 ans : on leur dit que leurs ancêtres étaient des monstres ».

Un extrait du discours :

Comment l’Hotel Novotel du groupe Accor,  premier opérateur hôtelier européen et sixième au niveau mondial a t-il pu autoriser le banquet Rivarol et monsieur Faurisson à déballer son discours négationniste.

La loi Gayssot, dans son acception commune, interdit, ou plutôt sanctionne, l’expression publique des discours négationnistes, à savoir les discours qui nient l’ampleur et la réalité du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

Commentaires

PARTAGE CET INFO !