Vidéo : Mort, yeux ouverts et cigarillo à la main… à ses propres funérailles

0

 Installé sur une chaise, jambes croisées, cigarillo à la main, Fernando de Jesus Diaz Beato regarde ses proches d’un air trop sérieux… Qui eût cru que le jeune Porto ricain avait été assassiné quelques jours auparavant de 15 balles tirées à bout portant. Tenant à ce que Fernando soit lors de ses funerailles comme il était au quotidien, « joyeux et aimant la vie », ses proches ont fait appel aux prestations d’une entreprise funéraire et lui a résumé sa volonté.

Vidéo 

Commentaires

PARTAGE CET INFO !